pensees meditation

Ruminations, anticipations, pensées

Le 28 avril 2019

Dans cette édition ::

- Ateliers découverte "Comment la méditation peut aider les jeunes... et leurs parents"

Venez découvrir la pleine conscience et la méditation lors d'ateliers de découverte gratuits sur Eybens et Grenoble.

- Méditer, est-ce arrêter de penser ?

L'autre jour, alors que j'étais dans le tramway, j'ai surpris une discussion :
- Je n'arrive pas à méditer car je n'arrête pas de penser
- Ah, c'est sûr, pour bien méditer, il faut arrêter de penser !
- Oui, je crois que je vais arrêter la méditation, ça ne marche pas pour moi !
Dans cet article, vous découvrirez que méditer, ce n'est pas du tout "arrêter de penser", mais c'est plutôt accepter d'avoir des pensées et de ne pas se laisser entrainer par elles.

Bonne lecture !

Ateliers découverte

Vous êtes invités à un atelier découverte gratuit :
- le 3 juin à 19h30 à la maison des associations à Eybens
- le 5 juin à 17h30 au restaurant Le Zakhang, 5 quai Créqui à Grenoble
Les jeunes (à partir de 12 ans) sont les bienvenus. Nous ferons différentes expériences, méditerons ensemble, je vous expliquerai en quoi consiste la pleine conscience, la méditation et répondrai à vos questions. Inscriptions sur lesmillet.fr.

Méditer, est-ce arrêter de penser ?

Nous avons tous des problèmes. Certains sont petits, d'autres sont grands. Mais quels que soient ceux que la vie met sur notre chemin, une chose est certaine : nous pensons à eux. Nous ruminons les problèmes passés, nous cherchons des solutions pour ceux que nous rencontrons actuellement, voire nous anticipons ceux qui pourraient nous arriver. Et plus nous essayons de ne pas y penser, plus nous y pensons ! Alors, que faire ? Méditer !

Méditer nous permet de cultiver l'art de l'acceptation et du lâcher-prise. Il est tout à fait normal de penser et nous ne pouvons pas arrêter le flux de nos pensées. Mais nous pouvons ne pas nous accrocher à nos pensées, ne pas partir dans nos pensées qui nous emmènent loin d'ici et maintenant. N’essayons pas d’arrêter les pensées, regardons-les simplement, et laissons-les passer. Permettons-leur une totale liberté, n’essayons en aucun cas de les contrôler. Soyons le témoin paisible des pensées qui émergent. Plus notre attention s’aiguise, plus des intervalles commencent à apparaître : une pensée s'en va et aucune autre ne vient, et il y a un espace. Dans cet espace, nous apercevons le non-mental, notre essence et pouvons percevoir le silence à l'intérieur. Il faut bien évidemment beaucoup de patience avant d'expérimenter cela.

A d'autres moment de la journée, nous pouvons nous poser pour réfléchir. Nous asseoir avec un papier et un crayon, suivre le cheminement de nos pensées, de nos questionnements, réfléchir à des solutions concernant les situations auxquelles nous faisons face. Voire poser sur le papier nos ruminations, nos regrets. En faisant cela après avoir médité, nous nous rendrons compte que nous aurons l'esprit clair et nous pourrons nous concentrer efficacement et avancer. "Qui lit pense, qui pense raisonne" écrivait Victor Hugo.

Qui pense peu se trompe beaucoup

Léonard De Vinci
NewLogo presque carré
facebook instagram 
MEA - Méditation Enfants Ados
4 rue des vignes
38320 EYBENS

SIRET : 838 962 793 00017